Création d’un Blueprint en mode Clone WorkFlow – Part 26b

Création d’un Blueprint en mode Clone WorkFlow – Part 26b

Avant de se lancer dans la création d’un Blueprint en mode Clone Workflow, se connecter en administrator de la fabric et créer un nouveau préfix de machine en cliquant sur « New Machine Prefix »


Dans mon exemple, j’ai ajouté le préfixe « C01-WIN-C- » qui pe permettra de différencier les VMs déployées en mode Cloning Workflow


Se connecter en administrator du tenant pour commencer la création du Blueprint :


Dans l’onglet Blueprint Information :

Name: Le nom du blueprint.

Blueprint options :

  • Master: Permet de rendre ce blueprint clonable pour les futures instances. Il pourra servir de Template pour la création d’autres blueprints.
  • Display location on request: Permet à l’utilisateur de sélectionner l’emplacement pour le déploiement de la VM. Cette option doit être cochée afin de pouvoir déployer sur de multiple localisation.
  • Shared blueprint: Option sélectionnée par défaut. Permet de partager le blueprint entre plusieurs business group du tenant

Réservation policy: Donne la possibilité de sélectionner une reservation policy créé précédemment.

Machine préfix: Permet de spécifier l’un des préfixes créé précédemment

Maximum per user: Permet de définir combien de machine un utilisateur peut provisionner depuis ce Blueprint.

Archive (days): Permet de définir le nombre de jour avant que la machine soit archivée. 0 permet de ne jamais l’archiver.

Cost (daily): Permet de définir le coût par jour de la machine (Il convient de définir cela dans un cost profile)


Dans l’onglet Build Information :

Blueprint type: Type de machine à provisionner « Desktop or Server »

Action: Mode de provisionnement des machines (Clone)

Provisioning workflow: Méthode de création des machines. (CloneWorkflow)

Clone from: Sélectionner le template de la VM depuis laquelle on souhaite provisionner les VMs



Customization spec: Spécifier un fichier de personnalisation pour un OS Windows. Pour un Linux, il est possible d’utiliser soit une personnalisation d’os en fonction de la distribution, un script externe ou les deux. Une personnalisation est requise seulement si vous cloner en définissant des IPs statiques.

CPUs: Minimum et maximum de CPU que l’utilisateur peut réclamer (ne pas mettre de maximum n’impose pas de limite)

Memory (MB): Minimum et maximum de mémoire que l’utilisateur peut réclamer (ne pas mettre de maximum n’impose pas de limite)

Storage (GB): Minimum et maximum de stockage que l’utilisateur peut réclamer (ne pas mettre de maximum n’impose pas de limite)

Lease (days): Combien de temps souhaitons nous la machine. Si nous précisons uniquement le minimum, la valeur minimum devient alors la valeur pour toutes les VMs provisionnées depuis ce blueprint

Storage volumes: Permet d’ajouter des volumes à la machine provisionnée. Chaque disque possède sont ID incrémenté à chaque ajout de disque. Une capacité en (GB) qui devient la valeur minimum de storage (GB). Il est possible de définir une lettre de lecteur, un label ou d’affecter une « storage reservation policy » (exemple: GOLD / SILVER)

Allow user to see and change storage reservation policies: Permet à l’utilisateur de choisir la « storage reservation policy » et donc le choix de type de stockage (gold / silver)

Maximum volumes: Permet de définir le nombre maximum de volume que l’utilisateur peut créer lors du provisionnement. Laisser le champ vide = 60 (maximum), la valeur 0 désactive la possibilité d’ajouter des volumes.

Maximum network adapters: Permet de définir le nombre maximum de carte réseau que l’utilisateur peut créer lors du provisionnement. Laisser le champ vide = illimité, mettre 0 désactive la possibilité d’ajouter des cartes réseaux. (Il convient de ne jamais dépasser le nombre de carte physique réellement disponible sur l’hyperviseur)


Dans l’onglet Properties :

Dans l’onglet Properties, il est possible d’ajouter des propriétés au blueprint.


Afin de connaitre les différentes propriétés et valeur utilisable en mode Clone Workflow:

http://pubs.vmware.com/vra-62/index.jsp#com.vmware.vra.iaas.virtual.doc/GUID-764F3727-109E-4B6D-B6BD-D63094C46B0F.html

Dans l’onglet Actions :

Même principe que pour un basic workflow, vous pouvez choisir ce que les utilisateurs pourront effectuer comme action sur les machines. Dans notre exemple nous autorisons toutes les actions


Cliquez sur OK pour validez la création du blueprint.

Une fois le blueprint est créé, il figure dans la liste des blueprint.


Pour publier votre blueprint, passer le pointeur de la souris sur le nom du blueprint et sélectionnez Publish.


Puis cliquez sur Ok


La valeur Published est maintenant à Yes.



twitterlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*